le sourire de Cézanne

Publié le par clarac

Bonjour
"Raymond Alcovère, qui a toujours été intéressé par les rapports entre
l’art et la littérature (il fut naguère le rédacteur en chef de la revue
L’instant du monde), suit dans ce récit poétique les préceptes de
Cézanne : il aurait pu composer un ouvrage documentaire sur l’art d’un
peintre qu’à l’évidence il connaît bien et admire profondément. Il fait
beaucoup mieux en tissant une histoire d’amour entre deux êtres – Gaétan
et Léonore –, un amour à la fois charnellement humain et porteur de
transcendance, un amour baigné par la lumière de la nature et de la
peinture. Comme les toiles de Cézanne, entre lesquelles se glisse ici la
chaleur d’une libre passion."
J.-P. Longre
http://www.sitartmag.com/xbookbreves.htm

« Raymond Alcovère sait si bien partager son amour de la peinture qu’on
pourrait conseiller la lecture de son roman à qui veut s’initier à
l’approche esthétique des grands artistes, seuls capables de modifier
notre regard sur nous-mêmes et sur le monde. »

Christian Cottet-Emard,

http://cottetemard.hautetfort.com/archive/2007/06/16/le-sourire-de-cezanne.html


« L’essentiel du roman épate par la fusion du récit et des observations
sur la vie ou sur l’art »

Jean-Louis Kuffer, Carnets de JLK, Le Passe-Muraille

http://carnetsdejlk.hautetfort.com/archive/2007/05/16/la-danse-des-vifs.html


« Ne nous y trompons pas, /le Sourire de Cézanne/ est un roman, un vrai.
Si Cézanne, la peinture, l'univers des couleurs sont partout ici, c'est
dans l'art d'être au monde et par le regard attentif, nuancé de
l'auteur. Sur cette trame qui fait songer à une toile, les personnages
prennent vie et s'animent. »

Mireille Disdero, Les cahiers de l’Alba

http://indigo.over-blog.com.over-blog.net/


mai 2007, éditions n& b
108 p – 13 €
contacter l'auteur...
raymond.alcovere[@]neuf.fr
http://raymondalcovere.hautetfort.com/

Publié dans Publications

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article