27 mai 2010.

Publié le par clarac

27 mai 2010.

Est-ce le retour du soleil, de sa promesse de candeur et de chaleur ?

Le temps est venu de pointer son nez hors de la grotte, de vérifier que la Terre continu de tourner, que rien n’empêche le soleil de briller ni le passé de se laisser oublier.

Les parfums de ce printemps n’ont pas les saveurs d’avant. Et pour la première fois ce qui à derrière l’horizon ne me fait plus rêver. Chaque jour suffit sa peine, un pas après l’autre et on verra bien.

J’ai du travail, un nettoyage de printemps, par le vide ou le feu, sinon les deux, de la Passerelle de Station Fiction qui est resté un trop longtemps en cale sèche. Je dois voir si le propulseur fonctionne encore, si la vermine n’a pas corrompu le générateur onirique et si la boussole de navigation indique toujours le cap vers l’impossible.

C’est que nous devons explorer le territoire de la Bête, de l’Uchronie, voyager dans une faille temporelle, visiter le planète aux cyborgs et voir ce qu’il y a derrière la porte…

Maintenant, la Station va sans aucun doute subir quelques réaménagements.

Il y a aussi arrimé aux quais des Chantiers le Projet Lune « Songe de Sélène » qui est presque paré et qui prend la rouille. La carcasse du Licorne est un squelette vide, on dirait des os blanchis, mais cette bestiole doit avoir du sang de phénix, qui sait ce qui se produira quand l’imaginaire coulera à nouveaux dans les Chantiers.

Du coup, je devais annoncer le troisième appel à texte de la Section édition des Chantiers Imaginaires, mais vu les « retards », je vais m’abstenir alors que je voulais renouer avec la SF avec du Space-Op…

 

Quoi qu’il en soit, ces activités éditoriales iront à leur terme à leur rythme, gascon, lentement.

C’est avec l’écriture que je veux me réconcilier ; depuis mon AVC je n’écris presque plus et même si je prends beaucoup de plaisir à lire les autres cela ne me suffit plus. J’ai profité de l’obscurité de ma grotte d’ermitage pour me couper du monde et j’ai écrit, trois mois durant ; sans projets, sans ambition, juste pour créer. J’ai donc un fichier qui vaut bien roman, en taille du moins car à part cela ça ne vaut rien.

Mais l’important n’est pas là…

Je dois admettre que je suis bien dans ma grotte, que j’y resterais bien encore longtemps, toujours ce serait parfait. L’envie d’en sortir ne me caresse pas. À part pour monter sur la Passerelle de Station et les projets de collectif annuel des Chantiers, je n’en sortirai que pour mes propres créations.

Le gascon n’est plus bavard ; vous ne l’entendrez presque plus vu que j’ai bien apprécié de me sevrer d’internet. Je ne suis plus au courant de rien, ou presque, et ça me va bien comme ça.

 

Sébastien CLARAC

Publié dans errances...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

richard tremblay 28/05/2010 17:25


Sébastien,
On ne se connait pas sinon que je suis un abonné de Station Fiction, mais si je peux te donner un coup de main de quelque façon que ce soit, n'hésite pas, envoie-moi un courriel privé.
richard tremblay


clarac 29/05/2010 07:08



Bonjour Richard; Merci à toi. Je te contacte sous peu. Je tiens à rassuré l'abonné, Station est "retardé" pas annulé; les sommaires des prochains numéros sont sélectionné et les maquette
presque prête (c'est bien ça le pire), ce ne sont que des aléas techniques et personnels qui perturbent le programme: le prochain numéro sera double "printemps et été" 2010... SCC



Hans Delrue 27/05/2010 14:48


Content que tu sortes de ta grotte ! Juste le jour de mon anniversaire, cela doit être un signe ;) Bon courage pour redémarrer les moteurs !!!


clarac 29/05/2010 07:04



salut au Grand Nord, merci à toi... je rafistole tout ça à la gasconne et c'est reparti. Si tu veux toujours un Station "plat pays" comme "boréal" faudra trouver des amis parce que là ce
projet va rester dans les tiroirs.... @+ SCC



Lucie 27/05/2010 12:52


Je profite que tu pointes le nez hors de ta grotte pour te faire un bisou. Mais je te comprends quand tu dis avoir envie d'y rester. Pour ma part, je suis toujours partagée entre les deux désirs
contradictoires... Du coup, je suis ce que m'ordonne mon ordinateur et me fais silencieuse quand il est en panne ! (j'ai re-perdu tous mes mails)


clarac 29/05/2010 07:02



Bizou à toi... je te maille pour te redonner mon adrelle et puis j'ai SF5&6 "la Bête" avec toi dedans alors le temps de faire le point... mais il faudrait que le soleil revienne car j'ai le
moral lié à la météo moi...