Mission d'août 2009.

Publié le par clarac

Juillet se clôture avec un retard accumulé sans précédent. Les urgences et les aléas du quotidien n’en sont pas les seuls responsables, je reste un gascon ce qui n’explique pas tout !

Mai aura été saboté par l’incompétence de mes partenaires dans une autre sphère associative dont je me suis séparé, Juin consommé sur le grill des urgences et des imprévus. Juillet sacrifié à écoper la barque que d’autres avaient sabotés et solder les déficits…

Pour rétablir la situation, comme je l’ai déjà dit, je mets mon activité d’auteur en stand by pour remettre mes activités éditoriales à flots. Certes, l’édition associative et surtout celle du fanzinat s’accommodent de ces aléas de parution, je pense qu’on ne m’en tiendra pas trop rigueur ; il n’empêche que cette situation ne me satisfait pas du tout !

Août promet d’être compliqué et les missions à accomplir seront délicates :

Pour le périodique d’exploration des univers imaginaires : Station Fiction…

Station Fiction n°3 mission « Obscutité » part à l’impression aujourd’hui, avec un mois et demi de retard sur le planning prévisionnel, envois aux abonnés & auteurs en milieu de semaine prochaine, normalement. La quatrième de couverture sera sans publicité, les deux annonceurs pressentis pour occuper cette page sont, l’un comme l’autre, aussi distraits que moi, et je ne vais pas attendre après eux pour larguer les amarres. Cette page leur étant offerte gratuitement, il ne faut pas exagérer.

Station Fiction n°4 mission « BOREAL » 100% québécois, (99% en fait, il me faut bien écrite l’éditorial), s’annonce beau et ne devrait pas trop pâtir de ce retard. Pour la première fois la Station accueillera des articles. Cela restera une exception car le positionnement de la Station est 100% création : textes et B.D. Même si j’avoue que le prochain numéro consacré au Temps mission « Tempus Fugit », mériterait peut-être un article.

Station Fiction n°5 mission « La Bête » se profile, les urgences à gérer ne m’ont pas encore accordé le temps de contacter les auteurs pour leurs transmettre les sélections. Là aussi je crains de devoir revoir certaines priorités ; les auteurs écartés ne recevront une bêta de leur texte, et je m’en excuse, du moins dans l’immédiat car le temps absorbé pour l’exercice est trop grand. Or, je compte bien assumer cette fonction à la fois pédagogique et d’accompagnement des auteurs de la publication fanique, les bêtas seront donc réalisées, mais plus tard.

Pour la section Édition des Chantiers Imaginaires :

Cette section éditoriale l’association n’est qu’un activité parmi d’autres et sa mise en œuvre ne fait pas des Chantiers Imaginaires une Maison d’Édition. Il est donc inutile de nous envoyer des manuscrits de romans. (il se reconnaîtra) C’est bien parque notre statut associatif n’est pas lucratif que nous assumerons notre mission de promotion des arts et artistes de l’Imaginaire en publiant des collectifs (anthologies), qui ne se vendront pas et des titres « expérimentaux ». Actuellement trois titres par ans sont prévus au maximum. N’espérez pas nous faire de la concurrence à nos amis et partenaires vrais éditeurs, eux.

Premier titre à paraître, peut-être, un vrai/faux roman ou encore un recueil de nouvelles de genre varié liées, tressés et tissées autour d’une trame romanesque fantastique. Ce titre expérimental sera aussi la maquette de la section édition. Vraisemblablement bourré de défauts, etc. L’objectif avec ce premier titre est d’être au point pour les suivants. Comme je ne peux demander à aucun auteur de sacrifier son œuvre à essuyer les plâtres, autant que je le fasse moi-même. Parution prévue à l’automne.

Second titre et dernier de l’année 2009, un collectif (donc une anthologie) au titre provisoire des Songes de Sélène issu de l’appel à texte « L’Homme & la Lune » qui commémorera avec douze textes d’auteurs SF/fanatstique le quarantième anniversaire du premier pas sur le Lune. Douze nouvelles, autant que d’hommes à avoir foulé le régolite lunaire, et treize auteurs, autant que de lunaison dans une année. Je dois envoyer les sélections ce WE, au plus tard, et la parution est envisagée en 2009, Noël ? Aucune Star au sommaire.

D’ici peu j’annoncerai l’intitulé de l’appel à texte pour le recueil collectif de 2010. De la fantasy.

Et puis zut, n’attendons plus…



Lancement appel à texte « 
Licorne »

Autour de 40 000 signes (EC)

Un plancher à 8000 signes (E.C. espace compris) est posé. Et autour de 40 000 signes est une recommandation, pas une limite-plafond. Les textes pourront s’étendre au-delà.

Genre : fantasy.

Pour le 30 mars 2010.

À envoyer au format doc (de préférence) ou rtf à station.fiction[@]yahoo.fr, objet [Licorne]

J’ouvrirai un fil sur le forum dans la foulée.

 

Je n’aborderai donc pas mon activité d’auteur, je renonce à répondre aux appels à textes de mon planning jusqu’à nouvel ordre.

 

Prochaine annonce : la sortie de Station Fiction n°3 mission Obscurité !

À moins qu’un nouvel événement…

 

Sébastien CLARAC

Publié dans errances...

Commenter cet article