Billet du lundi matin 2 avril 2012

Publié le par clarac

.      Avec la patience, la persévérance (qui doit flirter avec l’obstination obsessionnelle) sont les deux qualités essentielles de l’auteur. Or ni l’une ni l’autre ne me sont naturelle, à cette violence quotidienne que je m’impose donc il me faut bien trouver une compensation à la hauteur et c’est bien celle de me faire plaisir. Aussi, et au risque de choquer certains, je n’écris que ce qui me fait envie comme je le ressens et comme mon humeur est toujours au diapason de la météo ; je me sens hyper bien ! Plein d’enthousiasme, d’inspiration et d’énergie (tant que ça dure…).

.      Bien que je sois peut-être le seul, mais j’adore l’heure d’été !

.      Bilan du Premier Trimestre 2012 :

.      Côté Nouvelle :

.      Bilan : Tout l’intérêt de m’imposer un « programme » est bien de canaliser mes pulsions impulsives et gérer au mieux le peu de temps disponible est efficace dont je dispose. Si pour l’essentiel je tiens mes échéances, j’ai aussi tendance à alourdir ma charge de travail, porté par mon enthousiasme et mon impulsivité. Fort de ce constat et déterminé à me résigner à une bonne rigueur je viens d’épurer ma liste de travaux qui de 50 et retomber à 25 ; je me suis fixé un plafond (pas un plancher) de douze créations cette année 2012, quatre sont déjà réalisées ; plus que 8… Pourtant je serais bien tenté et les doigts me démangent de me précipiter sur d’autres appels à textes mais je ne céderai pas à la tentation ; j’ai d’autres projets plus utiles en attente. Une certaine tendance au laissé aller donc, et par conséquence une bonne mise au point disciplinaire. Ce qui s’accompagne de la révision des critères de sélection des Appels à textes et des Concours auxquels je pourrais éventuellement me consacrer. C’est certain qu’en tant qu’auteur/créateur j’aimerais répondre à tous, mais voilà, je suis humain donc limité et je n’ai pas encore trouvé de magasin qui vende du temps en bouteille…

.      À cette heure ; neuf textes en lecture. Quatre créations et donc cinq Reprises/Adaptations. Pour ce mis d’avril qui commence quatre nouvelles Adaptations/Reprises devraient venir grossir la liste.

.      Côté Roman :

.      Bilan : Voilà qui est satisfaisant. Bien que je souhaite assez vite me limiter à une rédaction trimestrielle ; cette année 2012 est consacré à l’achèvement des « inachevés ». Difficile de dire si ma programmation, ma discipline est satisfaisante pour son rythme de « croisière » normal puisque nous en sommes pas en configuration « normale ». Quoi qu’il en soit les deux premiers titres sont clos, pour leur partie « rédaction » ; ce qui était l’objectif du trimestre.

.      Pour ce second trimestre je vais faire une « entorse » au planning d’achèvement des titres inachevés avec une création juste pour évaluer la pertinence de mon planning…

.      Ainsi donc, avec la mise en « arrangement » et « Repos » des deux premier titres ce premier mois du second trimestre s’engage tel que le prévois le programme…

.      En vrac :

.      Vigo : La tenue de se roman par épisodes sur mon blog est avant tout un exercice d’écriture et aussi une distraction (que j’espère constructive) pour, sans quitter le clavier et la création, poursuivre la rédaction d’un roman sur la durée, en fractionné. La discipline est simple, la rédaction d’un chapitre/épisode par semaine et sa mise en ligne toutes les deux semaines. Bien entendu Vigo à l’origine est un projet de 2011 que les aléas de la vie m’ont contraint à négliger pendant de longs mois. Depuis sa reprise en janvier il se trouve que je réussis à m’astreindre à la discipline qu’il m’impose. Même si j’ai une semaine de décalage, de perdue, de retard sur le planning. Vais-je rattraper ce retard au second trimestre ?

.      Mes lectures : Bon, je ne vais pas me répéter mais il est pour moi (et moi seulement) essentiel de consacrer du temps à la lecture car « le lire » et le complètent indispensable de « l’écrire » ; c’est toujours une pause agréable dans le travail sans se déconnecter complètement tout en se ressourçant. Avouons que parfois ces lectures m’aident à porter un regard plus critique sur mon écriture, nourrissent mes interrogations et réflexions même si je n’en fais toujours état dans mes articles.

.      Comme mes revenus d’auteurs (il m’arrive parfois te toucher quelques euros, mais c’est rare) ne compensent pas « encore » mon budget Lecture et que j’avoue ne pas être un rat de bibliothèque, même si j’y pense, mais j’y trouve rarement les livres qui m’intéressent, j’ai trouvé une solution intermédiaire et acceptable avec les ebook. Avec l’avantage que stocké sur une clé USB ils n’envahissent pas mes étagères et laissent donc la tapisserie visible. Va vite falloir que je gagne un concours ou deux pour gagner des chèques lires ou améliorer cette ligne budgétaire qui est trop déficitaire.

.      Bon sur le plan de la lecture cette semaine sera bien morne, je n’ai plus rien à lire…

.      Divers & Avariés : Même si la révision du planning, la programmation elle-même, me prend du temps, beaucoup même, en contre partie elle m’épargne les errements et les enlisements ou les blocages dans les voies sans issues et les gouffres. Cette discipline (je sais, j’emploie beaucoup le mot cette semaine) est indispensable car quand je constate combien je pers de temps en errance inutiles et stérile sur le Web, entre autres, j’enrage.

.      Comme le fait d’avoir renoué après une année d’absence avec la Soumission/Contribution de Nouvelles me renvoie à cet affect, que je pensais avoir surpassé, qui lit l’auteur à son texte qui me pousse à surveiller mes Boîtes mails en quêtes accuser de réceptions et d’improbables retours. Voilà qui me démontre que j’ai encore beaucoup de travail sur la planche, non seulement sur le clavier, mais aussi sur moi-même d’où l’intérêt que je porte à mon « programme ».

.      Grâce à « Les vendredis Oniriques » rencontres des acteurs de l’imaginaire de la région Toulousaine (comme les Mercredi de la SF à Paris) le paysan gascon se sent un peu moins seul…

Sébastien Clarac (twitter @SClarac)

Publié dans errances...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article